Devenir producteur d’électricité verte

Pour les particuliers comme pour les professionnels produire de l’électricité verte permet de réduire ses factures et de mieux suivre sa consommation. Avec les problèmes environnementaux actuels, c’est aussi un moyen de réduire son empreinte écologique. Certaines associations et coopératives proposent même des installations collectives. On vous explique tout.

 

Pourquoi devenir producteur d’électricité verte ?

 

L’augmentation des tarifs pour la consommation d’électricité pousse de plus en plus de particuliers à produire leur propre énergie. Le fait de devenir son propre producteur d’électricité verte offre de nombreux avantages. Pour commencer, vous faites des économies immédiates sur votre facture d’électricité et vous avez une meilleure visibilité sur votre budget annuel. Les installations mises en place peuvent évoluer au cours du temps en fonction des avancées technologiques pour offrir une plus grande autonomie énergétique. En cas de coupure de courant ou de problèmes sur le réseau électrique, votre logement reste alimenté par votre propre production. Avec ces installations vous valorisez également votre patrimoine. C’est aussi un bon moyen de préserver l’environnement et réduire son empreinte écologique en utilisant des énergies renouvelables. Si vous produisez plus d’énergie que ce dont vous avez besoin, vous pouvez la revendre à votre fournisseur.

 

Comment devenir producteur d’électricité verte ?

 

Il existe de nombreuses solutions et d’installations différentes pour produire son électricité verte. Les installations les plus courantes sont les panneaux solaires et les éoliennes.

 

– Louer son toit ou son terrain

 

C’est la solution la plus simple et la plus économique. Le particulier loue son toit à un organisme privé pour qu’il puisse installer des panneaux solaires. La personne ne finance pas les travaux et elle récupère de l’argent au bout de 8 à 10 ans. Le recours à des professionnels dans le cadre de la location de toiture évite au particulier de à prendre en charge toutes les démarches administratives.

 

– Investir dans une installation

 

C’est une solution plus coûteuse et lente à rentabiliser. En effet, l’installation de panneaux solaires sur le toit permet un retour sur investissement sur une période de 12 à 15 ans. Il faut trouver des spécialistes compétents en demandant à la mairie. Le producteur va également devoir remplir un certain nombre de formulaires administratifs.

 

– Investir dans une installation collective

 

C’est une démarche éco-citoyenne qui vise à installer sur des bâtiments collectifs des moyens de production d’électricité. L’électricité verte est redistribuée aux participants. Plusieurs associations et coopératives comme « Énergie Partagée » sont spécialisées dans ces démarches.

 

Laisser un commentaire