L’énergie solaire

L’énergie solaire a pour vocation principale la fabrication d’électricité par le biais de panneaux photovoltaïques, voire de centrales solaires thermiques. La lumière du soleil est captée puis transformée en énergie électrique. Passons en revue la façon dont fonctionne l’énergie issue du soleil ainsi que la manière dont elle est utilisée, sans oublier ses nombreux avantages et son rôle en matière de transition énergétique.

 

Fonctionnement de l’énergie solaire

 

Pour produire de l’électricité à partir du soleil, il est nécessaire de transformer, à partir d’une cellule photovoltaïque, une partie du rayonnement solaire. De manière simplifiée, un photon possède la capacité, dans certains cas, de mettre en mouvement un électron. La résultante de ce phénomène est la production d’un courant électrique. Une des particularités de cette transformation est qu’elle ne nécessite aucune source de chaleur intermédiaire, ne faisant par conséquent pas appel à la thermodynamique.

 

Les avantages de l’énergie issue du soleil

 

Un des principaux avantages est que cette énergie est inépuisable, gratuite et disponible sans limite particulière sur le plan quantitatif. Elle est par conséquente particulièrement attractive dans le cadre de la transition énergétique. De plus, elle n’est pas polluante de manière directe, c’est à dire lors de son exploitation à partir des panneaux photovoltaïques. Le silicium que l’on retrouve sur ces derniers n’est d’ailleurs pas toxique. La durée de vie des panneaux est conséquente et peut aller jusqu’à plusieurs dizaines d’années. Il faut savoir de plus, aspect très intéressant sur le plan écologique, qu’ils sont quasiment entièrement recyclables. Enfin ils s’adaptent à différents types de production, que cela soit à l’échelle du particulier ou plus généralement sur un plan industriel.

 

Les différentes utilisations

 

L’énergie solaire permet non seulement de fabriquer, comme nous l’avons vu plus haut, de l’électricité mais sert également à chauffer, par exemple, des réservoirs d’eau. Ce principe est d’ailleurs utilisé dans certains pays comme la France pour les installations jouant le rôle de centrale thermodynamique, permettant de stocker la chaleur lorsque le soleil ne brille pas. Le potentiel de l’énergie issue du soleil est sans limite et connaîtra vraisemblablement de nombreuses autres applications à l’avenir, comme par exemple dans le secteur du transport. En matière de production d’électricité, la filière photovoltaïque fournit un peu moins de 2% de la production totale en France, en nette progression depuis les années 2000. Cette dernière est par ailleurs très bien classée sur le plan européen puisqu’elle appartient au cercle très fermé des dix plus grands producteurs d’électricité en Europe. La transition énergétique aidant, la France devrait poursuivre sans peine son ascension sur le plan mondial. Elle devrait même s’imposer comme un acteur influant dans le monde à ce niveau d’ici quelques années.