Est-ce que je contribue au développement des énergies renouvelables en souscrivant à une offre d’électricité « verte » ?

L’énergie verte, qu’est-ce que c’est ?

A l’heure de la menace grandissante posée par le réchauffement climatique, la montée de la production d’énergie verte propose une redéfinition du marché de l’énergie. La pollution, la mise en danger des espèces animales et végétales, la raréfaction des ressources « traditionnelles » sont autant de risques encourus par l’humanité à très court terme et le secteur de l’énergie se doit de repenser sa production pour pallier à ces dangers.

Une électricité dite « verte », c’est une électricité produite à l’aide de sources renouvelables et non fossiles. Le vent, le soleil ou la force des marées sont de puissants moteurs de production énergétique à privilégier dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ainsi, le développement de la recherche sur les sources renouvelables d’énergie contribue à rendre accessible l’électricité « verte »; et même si son coût d’accès peut rendre de nombreux ménages sceptiques, il est essentiel de faire de ces énergies une nouvelle habitude de vie pour mieux les développer.

 

La Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE), un outil de financement pour le développement des énergies renouvelables en France

La CSPE est un dispositif fiscal mis en place en France depuis 2003. Cette contribution est versée par tous les consommateurs finaux d’électricité et finance le développement de la production d’énergie renouvelable. Ainsi, une partie du montant de la facture l’électricité permet de financer la recherche et la mise en place d’infrastructures énergétiques renouvelables. Elle soutient en particulier les différents surcoûts afférents à la transition énergétique vers une électricté « verte ». Le montant de la CSPE est arrêté par le Parlement dans le cadre de la loi de finances et entre entièrement dans la ligne budgétaire du gouvernement, comme volonté réelle de rendre accessible, à terme, la transition énergétique auprès des foyers français.

 

Contribuer pour mieux développer

Devant la menace climatique grandissante et l’urgence de s’affranchir des énergies fossiles, se tourner vers le renouvelable est désormais une volonté générale et correspond à une prise de conscience sociale de l’importance d’une énergie plus écologique. Les offres dites « vertes » présentent ainsi un surcoût par rapport aux offres standard, mais il est nécessaire à leur développement. Grâce aux dispositifs fiscaux en place, ce surcoût est en partie défini par l’Etat – et non sujet aux aléas du marché, et permet, à terme, une plus large distribution de ces offres. La production électrique renouvelable peut ainsi être financée et encouragée, dans l’optique de fournir bientôt l’ensemble des ménages français. C’est donc un réel effort commun que de participer à la transition vers une énergie plus propre et plus respectueuse de l’environnement.

Avec les Accords de Paris, la communauté internationale s’est entendue pour maintenir la température en-dessous de 1,5°C; et la transition énergétique joue un rôle capital dans la réalisation de cet objectif.