Les garanties d’origine est-il le seul mécanisme pour certifier l’origine renouvelable de l’électricité ?

Lorsque l’électricité est injectée dans les réseaux, il est impossible de connaître sa provenance. Mais pour permettre à un consommateur final de contrôler la nature de l’électricité qu’il consomme il existe un système de certificat vert, appelé Garantie d’Origine.

Ce certificat est un document officiel délivré sous forme électronique qui prouve au client final qu’une partie ou une quantité déterminée de son électricité provient d’installations produisant de l’énergie renouvelable ou bien est produite par cogénération. Les moyens de production qui rentrent dans une démarche d’énergie renouvelable et donc capables de générer une garantie d’origine sont les productions solaires, éoliennes, hydrauliques , thermiques, biomasse ou biogaz ou bien encore la cogénération.

La société Powernext a été désignée par l’Etat pour tenir à jour le Registre national des garanties d’origine. Elle est donc la seule à pouvoir les délivrer.

Powernext est alors chargé de contrôler la nature de l’énergie produite par une entreprise via des audits réalisés régulièrement. Dans le cas où l’énergie produite est une énergie verte, la société émet un numéro d’identification unique. Ce numéro va permettre d’assurer une traçabilité qui permettra quant à elle de justifier la situation auprès du consommateur final.

Pour ce qui est de la distribution de l’électricité verte il y a plusieurs cas de figure. Le fournisseur peut directement acheter son électricité à un producteur vert. Dans ce cas, elle sera vendue directement avec une garantie d’origine. Dans le second cas de figure, le fournisseur achète l’électricité par tout autre moyen et se procure le document officiel d’origine séparément. Mais dans ce cas, il ne pourra vendre son électricité comme de l’énergie verte.

Les garanties d’origine ont été mises en place dans un soucis de démarche écologique. En effet, l’objectif de l’Europe est de baisser ses émissions de gaz à effet de serre de 20% d’ici 2020. Pour cela, augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique est essentiel. La démarche d’un système qui certifie l’origine de son électricité donne donc au consommateur le choix d’utiliser de l’énergie « verte » ou non.

En France et partout en Europe, il n’y a que ce document qui puisse attester du caractère renouvelable de l’énergie produite et vendue au consommateur. Mais ces certificats d’origine sont expirables et ne peuvent être utilisés que dans les douze mois suivant la production de l’unité d’énergie correspondante.

On peut retrouver des informations plus précises concernant les garanties d’origine directement sur le site internet de Powernext:

http://www.powernext.com/#sk;tp=app;n=page;f=getPage;t=page;fp=system_name:go_infos_fr;lang=fr_FR;m=services_fr

Ou bien encore sur Origo qui explique pourquoi il est important de consommer vert: http://origo-renouvelable.com/fr/la-garantie-dorigine/